Les chromos et la magie

Les chromolithographies, souvent abrégées chromos, sont de magnifiques illustrations des mœurs et des pensées d’une époque. Nombreuses sont celles qui nous sont parvenues et qui traitent directement du thème de la magie. Ce sont de ces dernières dont nous allons parler aujourd’hui. Nous omettrons volontairement toutes les chromos de Tom Tit sur la physique amusante et nous concentrerons sur celles représentant directement l’escamoteur en action.

Chromo L. Miton & Cie – Collection Thibault Ternon

 

C’est au XIXe siècle que les petites chromos se développèrent et ce à très grande vitesse. Avant tout utilisées comme moyens publicitaires, certaines sont de petites merveilles. Celles présentent sur cet article donneront un petit aperçu des nombreuses existantes.

 

Le nombre précis de chromos représentant directement la magie (on ne parle donc pas d’expériences de physique amusante) est difficile à estimer. La tâche est rendue d’autant plus délicate que de nombreuses chromos sont reprises par différents marques. On peut cependant les estimer à moins d’une centaine de différentes en tout et pour tout.

Un amusant escamotage de souris – Collection Thibault Ternon
Le petit physicien – Collection Thibault Ternon

Certaines chromos sont bien évidemment plus difficiles à trouver que d’autres. Certaines sont également de véritables chef d’oeuvre comme la seule chromo dite à système connue sur le thème de la magie. Reproduite ci-dessous, elle fait apparaître lorsqu’on l’ouvre un escamoteur en relief.

Chromo à système – Collection Thibault Ternon

Pour finir, présentons cette chromo: Le pitre. Quel rapport avec la magie me direz-vous? Les fameux gobelets ne sont pas très loin… à vous de les trouver!

L’escamoteur est là … trouverez-vous ses gobelets? – Collection Thibault Ternon

L’automate Arlequin et son histoire

Catalogue n°4 de Caroly p 109 (Collection Thibault Ternon)

« C’était un petit arlequin dont les fonctions consistaient à ouvrir la boîte dans laquelle il était enfermé, à sauter dehors pour exécuter quelques évolutions, et à rentrer lui-même dans sa prison lorsqu’on lui en donnait l’ordre. »

Robert Houdin, « Chapitre V », in Confidences et révélations, Blois, Lecesne, 1868, p. 70.

L’arlequin fut sans doute l’un des automates magiques les plus complexes qui soit. La citation ci-dessus est extraite des Confidences de Robert-Houdin, qui nous décrit l’arlequin alors qu’il le découvre pour la première fois, son compagnon de voyage (Torrini) lui ayant demandé de le réparer.

Assez rares sont les magiciens pouvant se vanter d’avoir présenté ce type d’automate dans leurs spectacles et pour cause: son prix de fabrication élevé en dissuadait plus d’un. C’est ainsi qu’on le retrouve dans les scènes les plus luxueuses, autour d’autres accessoires l’étant tout autant comme dans cette gravure représentant le matériel des prestidigitateurs De Linski et Deveaux, où trône en plein milieu le fameux automate.

Salon de De Linski et Deveaux (Source: Gallica)

 

L’arlequin chez Voisin

 

On connait plusieurs marchands de trucs qui ont fabriqué cet automate. La première illustration de cet article provient du catalogue n°4 de Caroly, mais citons également Opré, ou encore Voisin dont la gravure ci-contre nous laisse entrevoir l’automate que l’on pouvait espérer acheter dans son magasin de magie.

 

 

Enfin, mentionnons le célèbre Philippe, qui présentait l’Arlequin au milieu d’autres effets aussi extraordinaires les uns que les autres. La gravure ci-dessous nous donne une idée des expériences proposées… saurez-vous repérer l’Arlequin?

Les expériences de Philippe

Pour conclure cette courte histoire illustrée de l’arlequin, terminons en beauté avec cet automate remis au goût du jour par le génie de Pierre Mayer, qui a recréé l’automate en miniature. Bon visonnage!

EMHC 2017 à Turin

 

Ce congrès Européen des collectionneurs n’a lieu qu’une fois tous les 2 ans et est un moment riche en découvertes, et rencontres incroyables. En 2013 à Hambourg, en 2015 à Paris, c’est maintenant le tour de Turin d’accueil cet événement en 2017.

Pendant 4 jours, accédez à presque une vingtaine de conférences sur l’histoire de la magie en pleine Italie. Parmi les éléments à relever du programme, on peut citer également le « marché d’objets magiques de collection » réalisé par de nombreux collectionneur où il vous sera possible d’acheter des documents et objets introuvables ailleurs.

Pour plus de détails sur cet événement à ne pas manquer, voici la page du site officiel qui détaille le programme de ce congrès.

 

 

Le chien Munito

Le chien Munito (Domaine public)

 

Ce chien à l’histoire incroyable rencontra un fort succès au XIXe siècle par ses nombreux talents. Son maître, le Signor Castelli d’Orino, lui avait appris différents tours de force. Connaissant les rudiments de l’arithmétique et comprenant plusieurs langues, il pouvait aussi apporter les cartes qu’on lui annonçait.

Chromo du chien munito (Collection Thibault Ternon)

À Paris, le chien Munito et son maître font leurs représentations dans un Cabinet d’illusions, situé Cours des Fontaines près du Palais-Royal puis voyage dans différentes villes. Dans un rare petit livret dédié à la vie de Munito, le chien est présenté comme ayant une taille semblable à « celle d’un caniche ordinaire […] ; il est blanc et n’a qu’une seule tache brune sur l’œil gauche; son mufle est court et frisé […] »1. Ce même livret nous apprend que Munito est né « de l’accouplement d’une chienne barbette avec un chien de chasse, à Limito »2.

 

Cette popularité lui a valu d’être représenté par de nombreuses gravures ou même encore des assiettes. Nous reproduisons ci-dessous le détail de l’une d’entre elle où Munito est en pleine partie de dominos contre son maître. Cette assiette existe au moins en trois versions différentes: l’une polychrome, et une autre avec un décor différent.

Détail de l’assiette de Munito (Collection Thibault Ternon)

 

Mais Munito n’était en réalité rien de plus qu’un chien doté d’une intelligence rare, mais pas assez pour connaître différentes langues ou savoir compter. Tout le numéro reposait sur un « truc », une simple astuce qui donnait l’illusion que le chien possédait réellement des capacités cognitives hors-normes.

Pour conclure, précisons que même après le retrait de la scène de Munito, de nombreux autres artistes ont tenté leurs chances en présentant avec leur chien les mêmes expériences que Munito avant eux. Citons entre autres Monetto.


1 « Chap Ier – Origine, Portrait et première éducation de Munito », in Notice historique sur la vie et les talens du savant chien Munito, Paris, s.d, p. 3.

2 Ibid.

Vente magique à Chartres

Extrait du catalogue (Crédits: gallica)

Avis aux collectionneurs, le 4 mars 2017 sera une journée à retenir! En effet, la « traditionnelle » vente aux enchères de Chartres ouvrira ses portes pour céder une partie de la collection « Morax et Akyna ».

Vous pourrez compléter votre collection en acquérant, entre autres, des boîtes de physique amusante, des affiches, grandes illusions, des appareils anciens, livres, et même quelques objets en lien direct avec le théâtre Robert-Houdin!

Voici le lien vers le détail de la vente.

Tours et détours de l’escamoteur – Exposition Jérôme Bosch

 

C’est jusqu’au 31 décembre que vous pourrez rencontrer le célèbre tableau attribué à Jérôme Bosch: L’escamoteur, presque 500 ans après sa réalisation.

Longtemps conservé sous clef, c’est l’occasion ou jamais de redécouvrir ce tableau mythique!

En visitant l’exposition installée à l’espace Paul-et-André-Véra de Saint-Germain-en-Laye, vous le retrouverez au milieu d’autres œuvres sur le thème. Ces dernières, très bien choisies pour créer un lien, un fil conducteur vers la peinture, n’ont pour la plupart rien à envier à L’escamoteur en ce qui concerne leur rareté et leur beauté. C’est ainsi qu’on retrouve plusieurs livres et gravures de tous les siècles, présentant d’habiles joueurs de gobelets sous toutes leurs formes.

Mentionnons entre autres parmi les objets exceptionnels présentés: La chute du magicien Hermogène ou encore l’un des rarissimes exemplaires de La première partie des subtiles et plaisantes inventions (1584), premier ouvrage français consacré à la magie!

Alors dépêchez-vous de vous rendre à cette exposition temporaire unique!

Le programme de l’exposition est ici.

Les caquets de la Zig-Zaguée

Le premier numéro des Caquets de la zig zaguée
Le premier numéro des Caquets de la zig zaguée

 

Débuté en mars 1996 par le CMRHN (Cercle Magique Robert-Houdin de Normandie) ce petit bulletin de liaison, nommé Les Caquets de la Zig-Zag-Guée était une petite revue de quelques pages éditée au format A5. Réservée aux membres de l’amicale seulement, ces derniers furent invités à participer activement à la vie de cette revue en y publiant dedans les articles de leur choix. Malheureusement, l’annonce ne fut pas entendue par tous, ce qui en provoqua l’arrêt deux ans plus tard, en septembre 1998.

La collection complète comporte 14 numéros à travers lesquels étaient publiés comptes-rendus de lectures; les nouveautés magiques du moments et même une section vente réservée aux magiciens du club.

Nombreux sont ces petites revues de club qui tombent peu à peu dans l’oubli. Notons que dans le livre édité par l’AFAP 100 ans d’histoire, 100 ans de magie, une partie est justement consacrée à toutes les revues magiques publiées en langue française.

 

De la magie à Saint-Pol-de-Léon

Carte Postale voiture Carrington
Carte Postale voiture Carrington – Collection Thibault Ternon

Si à première vue cette jolie carte postale de la basilique gothique de la ville de Saint-Pol-de-Léon (Finistère) n’a aucun rapport avec le thème de la magie, il ne s’agit là que d’un habile tour de passe-passe!

En effet, en regardant plus attentivement -notamment en bas à droite- on s’aperçoit de la présence d’un véhicule surmonté d’une banderole annonçant le spectacle d’un certain … Carrington!zoom-cp-carrington-voiture

Ces cartes postales où la magie ressort d’endroits inattendus sont toujours intéressantes à connaître.

Si le sujet des moyens de transports des magiciens vous intéresse, un sujet a été lancé sur ce thème sur Virtualmagie, regorgeant d’autres photos plus ou moins connues; Vous pouvez y accéder en cliquant ici.

La maison d’escamotage THIS

Le temps nous a malheureusement fait oublier bon nombre de lieux dédiés à l’art de la magie, et ce jeton est sans doute l’une des dernières traces de l’activité d’une ancienne boutique de magie parisienne.

Jeton maison THIS verso
Jeton de la maison THIS (verso) – Collection Thibault Ternon
Jeton de la maison THIS recto
Jeton de la maison THIS (recto) – Collection Thibault Ternon

 

Située « au coin du passage Vendôme », la boutique THIS était spécialisée dans « des jeux de jardins et de salons » ainsi que dans les appareils d’escamotage et de physique amusante comme nous l’indique le jeton en question.

Cette pièce nous est très précieuse pour pouvoir dater les années où la boutique était ouverte. L’aigle au dos du jeton nous permet aisément de dater sa fabrication au second Empire (1852-1870). Plus précisément, la mention de « sa majesté l’impératrice » nous permet de réduire d’une année cet intervalle, Napoléon III s’étant marié en 1853 à Eugénie de Montijo. Ainsi, ce jeton a nécessairement été fabriqué entre 1853 et 1870 ce qui nous renseigne sur la période d’activité de l’enseigne. Il existe par ailleurs un second jeton de la même boutique, qui nous apprend qu’au cours de son existence, le nom de ce marchand de truc se transforma en « This & Crozier ».

 

 

 

Le Centre de Recherche sur l’Art de la Prestidigitation

cropped-logo.png

Le C.R.A.P (Centre de Recherche sur l’Art de la Prestidigitation) est une base de données qui a pour but de rendre accessible à tous des documents magiques historiques et parfois mêmes uniques!

Recherchez un terme à travers de nombreux journaux du siècle précédent (L’illusionniste, L’escamoteur, Le Journal de la Prestidigitation, etc.) ainsi qu’à travers des documents uniques comme des lettres, des manuscrits ou des livres (à l’instar du célèbre Livre d’Or de Robelly!)

Tous ces documents sont accessibles sous une simple inscription et ce gratuitement sous la seule et unique contrainte d’indiquer la source lors de leur utilisation!

Aidez-nous à contribuer à rendre accessible la culture magique!

Vous pouvez pour nous aider aimer notre page Facebook, vous abonner à la newsletter du blog ou encore partager cet article ou en parler autour de vous!